Le Hang’ART, comme si on y était déjà !

Ils en parlent…

Jean, habitué du Hang’ART.
“J’ai découvert le Hang’ART il y a 5 ans c’est-à-dire très vite après son ouverture.En tant que parent isolé, c’est pour moi une bouffée d’air frais dans ma journée. J’aime le fait de m’asseoir, de laisser mes problèmes de côté et discuter avec des inconnus de tout et de rien. C’est mon moment à moi, je m’y sens bien. Ici je me sens accepté, j’aime ce contact humain.”
Amandine, en service civique au sein de l’association Stand’UP.
“Je travaille avec le pôle animation du Hang’ART depuis octobre 2023. Ici je m’occupe principalement des animations. Je fais des recherches afin d’adapter chaque atelier à tous types de personnes atteintes d’un handicap dans le but d’ouvrir nos ateliers à un plus grand public .
Chaque jour, je travaille avec Fleur et Alexandra et je leur prête main-forte.
Ce que j’aime ici c’est la bonne ambiance !”
 
Adam, stagiaire au Hang’ART.
“Je viens au Hang’ART depuis début 2023 dans le pôle animation. J’ai connu le restaurant grâce à mon établissement. Dans le cadre de ma formation, j’ai intégré l’équipe et chaque jour je suis aux côtés de Fleur et Alexandra. Ici je participe à la mise en place des animations en étant une force de proposition et une aide pour l’équipe. J’aime venir au Hang’ART parce que je peux proposer mes idées librement et être considéré dans ce que je fais.”
 
Maïtée, bénévole au Hang’ART.
“Je viens au Hang’ART depuis 2021 dans le pôle administratif. J’ai connu le Hang’ART grâce à mon intérêt pour les milieux sociaux et inclusifs. Lorsque j’ai pris ma retraite, j’ai proposé au Hang’ART mes savoir-faire afin d’occuper mes journées. Ce qui est agréable c’est que je peux y emmener ma petite fille lorsqu’une animation lui plaît, cela permet de l’occuper et développer son intérêt dans différentes activités. Venir au Hang’ART me permet de rencontrer des personnes que je n’aurais pu rencontrer nulle part ailleurs.”
Françoise, stagiaire au Hang’ART.
“Je vis dans un foyer pour adulte en situation de handicap. Je viens au Hang’ART depuis 5 ans, je suis contente de venir cela me permet de rencontrer des gens. Je mets le couvert et j’ai déjà fait la plonge aussi. A la Poussonie, je vais à l’oisellerie quand je ne suis pas au Hang’ART. L’équipe s’occupe bien de moi, ils sont gentils et me rassurent quand j’en ai besoin. Je suis heureuse d’être au Hang’ART !”
Salomé, stagiaire au Hang’ART.
“Pour moi, le Hang’ART, ça a été l’occasion d’évaluer mes compétences. Ici je fais des progrès à chaque venue au niveau de mon autonomie. Au fil du temps j’ai réussi à m’intégrer et à ce jour mon éducatrice, Noémie, n’est plus obligée de m’accompagner et peut me laisser seule avec l’équipe du Hang’ART. Je suis heureuse quand je viens ici !”
Laurie, stagiaire au Hang’ART.
“Cela fait 4 ans que je viens au Hang’ART. Je m’occupe de la mise en place de la salle et il m’arrive d’aider en cuisine. J’aime venir ici car je fais des progrès, surtout dans le service qui d’ailleurs est la partie du stage que je préfère. Ici je me sens entourée de bienveillance, que ce soit de la part des équipes mais aussi des clients.”
Clémence, bénévole au Hang’ART.
“Pour moi le Hang’ART c’est comme une 2ème famille. Cela me permet d’avoir un lieu de socialisation. Je suis bénévole depuis un moment, j’aide à la plonge, en cuisine, au service ou à l’animation. Je suis aussi cliente grâce aux petits prix. Je suis heureuse de faire partie de cette grande famille.”

Exemple de menu :

  • Entrées :

Soupe de concombre froide aux 4 épices

Tomates au pesto et olives noires

Rillettes de truite aux câpres

  • Plats :

Émincé de porc au curry, lait de coco et oignons frits

Cuisse de canard rôtie à l’anis verte

VÉGÉ : gratin de carottes aux épices

Accompagnement de chaque plat : riz pilaf

  • Desserts :

Fromage blanc et pommes rôties

Salade de prunes et son sirop de basilic

Cake au chocolat

Le fonctionnement du Hang’ART : un café-restaurant accessible

Le Hang’ART est le nom du café-restaurant solidaire. Ce lieu est porté par deux structures : le Hang’ART qui s’occupe de l’activité du café-restaurant et l’association Stand’UP qui favorise l’animation et le lien social. Au Hang’ART, il y a aura donc des clients classiques et des adhérents.

Comme dans n’importe quel café ou restaurant, les clients classiques du Hang’ART consomment et paient le prix affiché pour leurs achats sans avoir besoin d’adhérer. Quant aux adhérents de l’association Stand’UP, quels que soient leurs revenus, ils seront bénéficiaires du principe de libre participation.

La libre participation : qu’est-ce que c’est ?

La libre participation est avant tout un choix. Celui qui consomme un service ou un bien fait le choix de le rétribuer en fonction de la valeur qu’il lui accorde et selon les moyens à sa disposition. Chacun peut donc donner peu ou beaucoup à sa guise, selon sa propre appréciation.

La libre participation permet à chacun d’être libre et responsable de son acte d’achat. Grâce à ce principe, l’association Stand’UP cherche à rendre accessible à tous les budgets ses manifestations pour que l’argent ne soit un frein pour personne.

C’est grâce à la participation juste de chaque participant qu’un équilibre peut être trouvé entre ce qui est donné et ce qui est reçu. C’est grâce à cet équilibre que les activités pourront continuer dans la liberté de chacun et en restant accessible pour tous.

Et en pratique, le principe de libre-participation s’applique comment dans le Hang’ART ?

Sur la partie café, tous les adhérents de l’association Stand’UP peuvent payer leurs consommations en donnant selon leurs moyens. C’est la liberté de donner un peu quand les temps sont difficiles ou de donner plus dès que l’on peut.

Sur la partie restaurant, quatre niveaux de prix sont proposés aux adhérents :

  • la possibilité de donner plus que le prix affiché du menu pour soutenir le projet et l’éthique de l’association Stand’UP ;
  • la formule coup de pouce : une réduction ponctuelle de 25% sur le prix affiché, sans justificatif
  • la possibilité de bénéficier d’une réduction ponctuelle de 50% sur présentation de justificatifs
  • la formule coup de main : la possibilité pour les personnes en grande précarité financière de transformer du temps de bénévolat en menus.

Et chaque jour, tant sur la partie café que sur la partie restauration, l’association Stand’UP reversera au Hang’ART, le montant des consommations de ses adhérents selon les tarifs en vigueur.

La libre participation n’est donc ni de la gratuité, ni de l’assistanat. Au contraire, par ce principe, nous cherchons à impliquer chacun d’entre vous pour que tout le monde puisse bénéficier de nos services et de nos manifestations sans mettre en péril l’existence de l’association Stand’UP et la pérennité du café-restaurant solidaire.

Le bénévolat : un véritable engagement au service de tous

Le Hang’ART est un projet porté par les bénévoles de l’association Stand’UP. Ensemble, ils ont eu l’idée d’ouvrir un café-restaurant solidaire.

Un café-restaurant solidaire est un lieu d’intérêt public qui a pour ambition de rassembler les gens en créant des liens, entre tous dans le but du mieux vivre-ensemble.

Nous avons décidé d’appeler ce lieu Le Hang’ART.

To Hang en anglais signifie accrocher. Et oui ! Pour créer du lien social il faut d’abord que les gens accrochent !

Le café-restaurant solidaire Le Hang’ART sera un lieu chaleureux, intergénérationnel, multi-culturel et accessible à tous. Un endroit où on pourra discuter, partager, lire, faire des jeux ou simplement se retrouver autour d’une assiette ou d’une boisson. Bref prendre son temps, quoi ! Les personnes peuvent se retrouver autour d’une boisson chaude, d’un goûter ou d’un repas mais ce que chacun attend c’est surtout de l’échange et du dialogue dans le respect de l’autre, et de soi-même.

A l’image de ces valeurs de partage et de convivialité, la gestion et l’animation du lieu s’effectueraient selon un mode participatif. Il serait tenu en partie par des bénévoles soutenus par des salariés. Les bénévoles pourront ainsi proposer des animations et des activités selon leurs compétences. L’idée est que ce lieu devienne un véritable espace d’échange de savoirs et de savoir-faire. Autrement dit, que ceux qui s’impliquent puissent partager avec les adhérents-bénéficiaires leurs passions et leurs loisirs. Et d’autre part, les bénévoles qui le souhaitent, pourraient contribuer, aux côtés des salariés, au bon fonctionnement du café, du restaurant en participant au service ou en confectionnant des tartes salées ou sucrées, des gâteaux, etc. Grâce à ce système, l’aspect convivial et familial du lieu est assuré.

Les bénévoles sont donc libres dans leur implication. Selon ses disponibilités ou ses envies, chacun peut accorder quelques heures par semaine ou par mois. Le bénévolat peut porter sur le service, le ménage, la tenue du café ou l’organisation d’ateliers, de conférences ou d’animation.

Cet endroit serait plus qu’un café-restaurant classique, plus qu’un local pour une association.

Ce serait un véritable lieu de vie, au service des citoyens, mais également des institutions partenaires.